• Manga | Kid I Luck !

    Le rire, la meilleure des thérapies ?

    Kid I Luck ! est un manga de Yuko Osada publié chez Ki-oon en 3 tomes en France, il est d'ailleurs l'un des rares manga que j'ai pu lire dans le style comédie dramatique : l'histoire se base entièrement sur le rire, qui est le sujet principal de l'oeuvre, et pourtant l'histoire est en vérité extrêmement dramatique... Kid I Luck ! raconte donc l'histoire de Kinjiro est une petite frappe dont le passe temps est d'aller taper sur les autres, ce qui est tout le contraire de son amie d'enfance Kuriko qui est elle passionnée d'humour et est d'ailleurs incapable d'avouer ses sentiments à Kinjiro (dont les sentiments sont d'ailleurs réciproques). C'est un soir que le drame survient : en rentrant chez elle Kuriko se fait agresser et violer... La jeune fille va alors en être tellement traumatisé qu'elle reste enfermer dans sa chambre et ne parle à personne. Kinjiro va alors excessivement culpabilisé de ne pas avoir été là pour la sauver et essaye de tout faire pour lui rendre le sourire. Malheureusement pour lui il s'en rend rapidement compte que rien ne fonctionne et décide alors de devenir comique pour lui redonner le sourire par le rire. Mais ce n'est pas une mince affaire puisque Kinjiro est quelqu'un d’extrêmement terre à terre, trop premier degrès et trop taciturne, l'humour pour lui ce n'est pas drôle et son humour est en dessous de zéro...

    Bref je m'arrête ici pour le résumé par peur de trop vous en dire. L'auteur ici nous construit un récit plein de finesse et très original partant pourtant d'un fait diverse et sordide exploiter des centaines de fois par les récits. D'un côté c'est très drôle de voir à quel point Kinjiro est nul en blague et d'un autre c'en est désarment et à la limite du triste. Mais d'un côté son courage, d'utiliser le plus possible son cerveau malgré sa stupidité assuré, n'en est que plus touchante. L'histoire avance assez rapidement et le format en trois tomes est très bien exploiter (je n'aurais d'ailleurs pas pu imaginé cette série avec plus de volume). Pour ce qui est de l'humour je pense qu'il est toujours très difficile pour les traducteurs de traduire l'humour japonais, pourtant je trouve qu'il s'est vraiment très bien débrouiller ici. Même si je n'ai pas lu la version japonaise il y a quelques blagues qui sont typiques de l'humour japonais, et personnellement j'ai vraiment beaucoup rit devant les blagues et les comiques de la série, mais après c'est quelques choses d'assez personnel et votre appréciation de cette série dépendra de votre humour surtout que se sont principalement des blagues qui se disent normalement à l'oral puisque ici on parle de l'Ögiri un type de comique présent qu'au Japon. L'ögiri est un humour qui se base entièrement sur la chute : on vous donne un début de phrase et vous devez inventé une chute qui sera drôle. J'ai trouvé vraiment ce jonglage, entre l'humour parfois à la limite de la caricature et le côté très réaliste des personnages et extrêmement triste, au final, de l'histoire, très bien exploité et réalisé alors que c'était pourtant quelques choses d’extrêmement délicats à traiter. De plus on découvre aussi à travers ces trois volumes le monde des humoristes et le mécanisme de l'humour qui est ici très bien expliqué et très intéressant au final. En bref  le scénario du manga est juste captivant, le ton en même temps très léger et parfois très pesant ne pourra que vous séduire.

     

    Un bon récit et une bonne réalisation ?

    Je pense que vous avez assez bien compris que j'avais énormément aimé ce manga pour son histoire original et très bien réalisé mais quand est il du reste ? Tout d'abord pour les graphisme : ils sont très beau, parfois pourtant très simplistes mais reste de manière général assez travailler avec des traits fins. Ils permettent en partie à donner énormément de dynamique à la série. J'ai aussi beaucoup aimé les couvertures (pourtant ce n'est pas quelques choses qui me touche particulièrement d'habitude) mais je les ai trouvé vraiment originales et très stylisés ! Après pour ce qui est des personnages ils sont on ne peut plus travailler. Déjà on peut clairement voir que l'auteur aime ses personnages : ils sont tous assez approfondis et surtout super attachants autant sur le plant du design que de leur caractère respectif. Le point central de la pièce étant les émotions elles sont bien retranscrit à travers les personnages et très bien mener avec pureté, simplicité et optimisme. 

    Enfin que dire de plus si ce n'est que Kid I Luck ! est un véritable petit bijou qui mériterait emplement un plus grand succès. Ici c'est à la fois touchant et drôle, Osada nous emmène dans une histoire très rythmé permettant au lecteur de s'initier à l'Ögiri avec une bonne dose d'humour et d'émotion.


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Juillet 2015 à 15:53

    J'ai adoooré aussi !! (pour une fois que tu parle d'un manga que je connais) Le seul truc dommage c'est les blagues, le mangas doit être 10 fois plus drôle en japonais parce que la traduction française est pas terrible.

    2
    Lundi 13 Juillet 2015 à 18:13

    Wah je savais pas que des gens l'avaient lu xD (en même temps je lis pas beaucoup de manga et rarement des trucs populaires :p). Non je trouve que justement la traduction est plutôt bonne mais déjà le problème vient des rimes qui ne sont plus présentes, de deux l'humour japonais et que de trois ce sont des blagues qu'ont doit dire à l'oral xD

    3
    Mardi 14 Juillet 2015 à 21:03

    Ah d'accord, tu es beaucoup plus animés toi ?

    Oui voilà j'ai eu du mal à rire aux blagues quand même, mais j'ai adoré le personnage principale et ses expressions. :)

    4
    Samedi 18 Juillet 2015 à 21:36

    Ah oui beaucoup beaucoup plus xD Fin après j'ai pas mal de manga chez moi mais je n'ai lu que cela~



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :